Opel Mokka X 2017


Test Drive / dimanche, décembre 17th, 2017

Etre contacté par une marque pour un essai longue durée, ça n’arrive pas tous les jours. Pouvoir rouler une semaine là où on le souhaite pour évaluer un véhicule sur son usage dans la vie quotidienne, ça ne se refuse pas.

L’Opel de mon choix est celle qui correspond le mieux à mes besoins. J’ai donc décidé de profiter d’un Mokka X. Le design restylé (2016) de ce crossover urbain apparu en 2012 m’a séduit dès ses premières photos et convaincu au Salon de Bruxelles 2017. En effet, fini cet intérieur avec une console centrale remplie de boutons à s’y perdre, bonjour l’écran tactile. La finition et la qualité des matériaux participent à un meilleur habitacle. L’extérieur n’est pas en reste, avec ce subtil lifting donnant une face plus agressive. Pour ne rien gâcher, la Mokka X est maintenant disponible avec l’éclairage full LED avant et arrière.

La ligne sur le capot et la nouvelle calandre donnent un look plus agressif
LED également pour les feux arrières
Intérieur sobre et bien fini, console centrale restylé du plus bel effet

 

Nous prenons donc possession d’un modèle équipé du 1.6 CDTI de 136ch, en 2 roues motrices. X ne voulant pas dire 4×4 mais juste une façon à Opel de baptiser son segment SUV à l’instar de Audi et ses Q.

J’ai parcouru plus de 1400km sur tous types de chemins avec le véhicule avant d’écrire cet article. Tout d’abord, parlons du moteur, j’ai d’abord analysé les passages de vitesses, au début c’est déstabilisant ce léger “trou” entre le moment où on appuie sur la pédale et la réelle accélération du véhicule en première et deuxième, je me souviens avoir eu cette même sensation sur la boite 6 de chez Fiat. Est-ce normal sur les boites 6? je n’en ai aucune idée. Une fois cette petite habitude prise, on arrive à tirer le meilleur du moteur, et sur autoroute on appréciera la 6ème vitesse. Je valide donc le Mokka X en trajet long, et avec une mention spéciale pour la parfaite insonorisation. Passons à l’usage en ville, n’étant pas grand (4,275 mètres) il se faufile aisément dans la circulation. Le “start and stop” du moteur est parfait pour les attentes dans les bouchons et aux feux rouges.

Le Mokka X à Dinant
Le Mokka X à Andenne
Le Mokka X au Luxembourg
Le Mokka X à Seraing
Le Mokka X à Namur

 

Personnellement, là où je préfère rouler, c’est sur les routes de campagne. Je l’ai emmené à travers la Wallonie afin de juger son comportement et sa consommation réelle. Sur route sèche ou mouillée, tarmac, chemin de remembrement… j’ai tout testé. Sur la totalité du test, ma moyenne est de 5,6L/100Km, ce qui n’est pas mal du tout car je ne l’ai pas ménagé. Lors de plusieurs tests sur 100km (3 tests pour être exact) je suis descendu une fois à 5.0L et 2 fois à 5.2L, mais qui roule en faisant tout le temps attention?

5.6L/100km sur plus de 1000km, c’est vraiment pas mal !

 

Pour la tenue de route, rien à dire, l’Opel colle au goudron, même sur les routes grasses du fin fond de l’Ardenne on peux enchaîner les lacets étroits sans crainte. La position relevée d’un SUV améliore également la sensation de sécurité. Même si l’Opel pardonne beaucoup d’une conduite brusque, n’oublions pas que le modèle ici est un 4×2. Il est possible également de commander la Mokka X en 4×4.

Parlons confort à présent, son grand point fort: la place pour les passagers à l’arrière ! Juste impressionnante pour le gabarit du véhicule. Cette même semaine je suis allé voir le nouveau Jaguar E-Pace et je ne peux pas en dire autant. Le Mokka X testé était full option, cuir, sièges chauffants, volant chauffant, assistance passage de ligne, radar et caméra de recul, prévention de ralentissement devant, détecte les piétons également. Opel joue dans la cour des grands. Le système hifi est de bonne facture, connexion directe avec le smartphone, kit mains libres et lecture des SMS. Le GPS fait le job. Si je devais donner un point qui me convient moins, c’est la dureté des sièges comme souvent sur les véhicules allemands.

Niveau coffre, avec ses 356 litres, il est dans la moyenne et suffit à l’usage quotidien.

Parlons prix:

A partir de 17.900€, mais si vous voulez un modèle équipé avec un certain confort il faudra compter environ 24.000€ en diesel et 22.000€ en essence. Prix raisonnable et dans la moyenne de la concurrence.
Après cet essai, il a été difficile de rendre la clé de l’auto tellement on s’y habitue vite.

Merci Opel pour ce test drive “Review”