VW T-ROC 1.0 TSI 2017


Test Drive / lundi, avril 23rd, 2018

Dernier venu dans le catalogue de la marque de Wolfsburg, ce Crossover urbain prénommé T-Roc invite à la curiosité. Plus petit qu’un Tiguan, plus haut qu’une Golf, mi SUV, mi coupé, le T-Roc est un véhicule compact au design avant-gardiste et innovant. Nous reconnaissons néanmoins facilement l’appartenance à la marque VW et certains coups de crayons communs de la Polo à l’Arteon. Basé sur une plateforme de Golf 7, la T-Roc fait 4,23m de long pour 1.81m de large. Des mensurations à peu de choses près semblables à sa donneuse d’organe.

Pour cet essai, je prends possession d’un modèle équipé du moteur 1.0 TSI en boite manuelle à 6 rapports et développant 115ch. Au premier abord, on pourrait se dire que le moteur est sans doute trop petit par rapport au format de la voiture, mais il ne faudra pas 1km pour se rendre compte que VW fait des miracles ! Tout petit et pourtant avec du répondant, on sent que le 3-cylindres turbo en demande à chaque pression de l’accélérateur ! Nerveux à souhait, d’une maniabilité exemplaire, j’enchaîne les routes de campagne avec un plaisir incommensurable. Par contre, malgré son petit gabarit, il est gourmand et si on ne fait pas attention, on est vite à plus de 8L/100km. Pour la suite du test, je décide de rouler de façon économique sur divers trajets de la ville à l’autoroute. En faisant attention, ma consommation moyenne sera quand même de 6.7L/100km alors que VW annonce du 5.1L. Après réflexion, moins de 7L en essence, c’est tout à fait correct surtout que mon modèle d’essai était toujours chaussé de ses pneus hiver.

À l’intérieur, une touche de couleur identique à la carrosserie (option gratuite sur la style) vient égayer des plastiques durs et de qualité inférieurs à ceux d’une golf. Un parti pris par la marque pour baisser le prix du T-Roc et le rendre abordable. Mais l’assemblage exemplaire de l’ensemble de l’habitacle le rend très agréable et on s’y sent bien. A l’avant, l’espace est correct et suffisant, à l’arrière par contre, une banquette un peu trop droite et un léger manque d’espace aux jambes risque de gêner un adulte sur de longs trajets. Gros point positif pour une petite famille qui souhaiterait acquérir un T-Roc, c’est le volume du coffre, qui par rapport à la Golf, passe de 392 à 445 litres. Dans le segment des SUV urbains de petite taille, il fait partie des plus généreux. Il sera idéal pour accueillir une poussette.

La technologie est très présente à bord. Tout d’abord, le T-roc est équipé de série du Lane Assist, l’assistant de maintien de la trajectoire qui aide à éviter les accidents dus à la diminution de la concentration. Le Lane Assist rectifie la trajectoire s’il remarque que vous risquez de quitter votre bande. Petit bémol, trop présent au moindre défaut de la route, il donne envie de le désactiver. Dans la même idée, le système d’observation des environs Front Assist avec reconnaissance des piétons et freinage d’urgence en ville est trop sensible à mon goût, plusieurs fois, il s’est déclanché alors qu’il n’y avait aucun danger. Des détecteurs de parking sont également de base sur le véhicule, pas d’image vidéo mais une animation montrant la trajectoire de vos roues qui simplifiera vos manœuvres.

La connectivité n’est pas en reste bien que j’ai été surpris de ne pas avoir de GPS intégré, mais après quelques recherches, j’ai découvert CAR-NET, une application qui reliera votre Smartphone à la voiture. Il suffit de télécharger l’application sur votre téléphone pour ensuite voir votre radio transformée en station multimédia. Gps, Coyote …et bien d’autres applications seront directement accessibles par l’écran tactile. De plus, un système Hifi de grande qualité équipe le modèle d’essai (option à 645€), un son parfait et réglable de toutes les manières rend le poste de pilotage encore plus agréable.

Parlons prix, la version « Style » est proposée à partir de 24.050€ et déjà bien équipé, personnellement j’y ajouterais juste les phares LED (1.065€) et le pack music qui m’a séduit (645€) pour avoir un T-Roc correspondant à mes attentes. Pas forcement bon marché mais restant très raisonnable, je pense que ce T-Roc séduira aussi bien une clientèle jeune qu’un couple seul ou avec un enfant. Pour une famille nombreuse, faudra peut être se diriger du côté du Tiguan ou des cousins Skoda Karoq et Seat Ateca.