Mercedes Classe A 2018 / Soirée SOGALUX


Event / jeudi, mai 10th, 2018

C’est sur les hauteurs de la Citadelle de Namur que la concession Mercedes SOGALUX nous donnait rendez-vous pour découvrir la nouvelle Classe A.

Si le modèle n’a plus rien à voir avec la version de 1997, cette 4 ème génération est une évolution technologique du modèle de 2012. En effet, extérieurement elle garde l’allure générale de la berline compacte tout en ayant un style plus rectiligne. Des blocs optiques avants et arrières modernisés, une calandre plus agressive et un profil allongé de 13cm, voilà en gros les modifications visuelles. Pour ma part, je trouve l’ensemble visuellement réussi mais avec un manque d’affirmation. Quand on voit la voiture depuis l’arrière, enlevez le sigle en étoile, mettez un lion et vous voilà avec une Peugeot 308. Bien sûr j’exagère un peu, mais c’est réellement l’impression que j’ai eu.

Là où la Classe A a tout gagné, c’est au niveau de l’intérieur avec un tableau de bord totalement nouveau qui respire la technologie et la luxure ! Un grand bandeau de 2 écrans (10″et 7″ ou 10″ et 10″ en option) proposera compteur, compte tour, Gps à réalité augmentée, radio, infos du véhicule… tout est visible via ces 2 dalles numériques et commandé par un pavé digital. Ce n’est pas tout: inédit dans la gamme des compactes, l’intelligence artificielle au nom de MBUX fait son apparition : il suffit de dire « Hey Mercedes » et ensuite posez votre question, votre voiture tentera d’y répondre. Niveau espace, les places arrières gagnent en habitabilité et le coffre s’agrandit de 29 litres (370 litres). De tels améliorations montrent que Mercedes a retenu les critiques du passé et y a répondu de la plus belle des manière.

Niveau motorisation, la Classe A exposée était équipée du 1.5 diesel 116ch (A 180 CDI), un moteur en provenance de chez Renault mais technologiquement amélioré par Mercedes. Un modèle essence est également déjà disponible à la vente mais d’autres motorisations feront leur apparition en 2019.

Après cette courte présentation, il me tarde de pouvoir tester la voiture dans les semaines à venir et ainsi pouvoir donner mes impressions à l’usage. Nul doute que les concurrentes dans le créneau des compactes viennent de prendre un sérieux coup de vieux.