RoadBook SudPresse avec Kia Motors Belux


Event / dimanche, juin 17th, 2018

Ce samedi 16 juin 2018 nous étions invités par SudPresse, le Garage Steveny et Kia Motor Belux à découvrir 2 modèles de la gamme KIA. En effet, c’est lors d’un petit roadbook d’une centaine de kilomètres que nous allions, à travers le grand Namur, tester les Kia Niro et Stonic.

Pour débuter, je prends les clés du Niro, modèle hybride équipé d’un moteur essence 1.6 GDI atmosphérique de 105 chevaux accouplé à un moteur électrique de 32 kw. La puissance cumulée donnera 141 ch et le tout est géré par une boite automatique DCT 6 vitesses à double embrayage.

Avec ses 4.36 mètres, le Niro est un crossover dont la taille se situe entre la Ceed et le Sportage. De l’extérieur il en impose et il en est de même pour l’intérieur qui dégage une impression d’espace et est très agréable, la finition est de qualité mais manque peut-être de fun. Si Kia n’a plus rien à voir avec les coréennes d’il y a quelques années, il reste quelques détails comme la pédale de frein de parking qui semblent complètement dépassés. Niveau technologie et équipement, le Niro joue dans la cour des grands, une liste bien fournie d’équipements fait partie du package de base. Comme pour toutes les Kia, les options payantes sont réduites car toutes sont comprises suivant la finition que l’on souhaite du véhicule.

C’est parti pour une balade de 45 km suivant un parcours concocté par Dominique Dricot de SudPresse afin de nous faire profiter des plus beaux paysages namurois et par la même occasion tirer le meilleur des Kia essayées. De suite, le système hybride fait sensation avec son silence plutôt déconcertant. Par contre, le passage de l’électrique à l’essence est nettement plus bruyant, le moteur se fait entendre dans l’habitacle. La boite automatique ne m’a pas convaincue mais le trajet était trop court pour juger. La raison principale pour laquelle je reste sur ma faim? J’ai trouvé le Niro un peu mou, il semblait être un peu à la traîne sur les relances. Ce ressenti est sans doute dû au poids de la voiture: 1.425 kg !

Niveau consommation, n’ayant pas fait attention à ma conduite, le résultat de 5.2 L / 100 Km constaté est de bonne augure. Je ne doute pas qu’on puisse facilement descendre sous la barre des 5.0 L sans aucun souci.

Pour le prix, le modèle essayé en finition Premium est affiché à 33.150€. Il y a déjà un Niro à partir de 27.150€ en finition Motion.

Arrivée à mi parcours:

Après une pause aux Jardins d’Annevoie, on échange nos carrosses et je repars avec un Kia Stonic équipé du moteur essence 1.0 T-GDi de 120 chevaux. Le petit SUV urbain concurrent des Renault Captur et autres Peugeot 2008 est craquant. Le look est plaisant, que ce soit de l’extérieur ou dans l’habitacle, le design est résolument moderne.

Le petit moteur 3 cylindres est nerveux et je prends du plaisir a le conduire, il a du répondant, la boite manuelle est parfaite. J’enchaîne les routes sinueuses avec aisance, le Stonic est confortable même si les suspensions sont un peu dures. Mon épouse me fera quand même remarquer que ma conduite est trop sportive et que je donne des à coups. Désolé, mais quand je me trouve au volant d’une voiture aussi « sportive » dans son comportement, ça me donne envie de jouer avec la boite de vitesse et de monter dans les tours. Je m’amuse tellement que j’en oublierais presque que je suis dans un SUV. Ce moteur 1.0 me plait vraiment et les dimensions de 4.14 mètres de long pour 1.76 mètres de large font de cette voiture une compact de 1.185 kg prête à parcourir toute distance et sur tous types de chemins.

À l’intérieur, évidement c’est plus petit que le Niro, c’est également moins « cosi » mais la qualité est bien présente. L’espace est réduit mais suffisant pour toute une famille. L’espace pour les places arrières est tout à fait raisonnable et le coffre a un volume de 352 litres, ce qui place le Stonic dans la moyenne des SUV Urbains. Lors de cette journée, plusieurs autres testeurs ont trouvé l’espace avant trop étroit, pour ma part, je n’ai pas eu ce sentiment, c’est tout à fait raisonnable pour le segment visé.

Niveau consommation, je dois dire que je ne suis pas un bon exemple sur ce coup, ne l’ayant pas ménagé pour le tester au mieux sur un temps restreint, au bout de 42 km, ma moyenne sera de 8.4 L / 100 Km.

Pour le prix, le Stonic est disponible à partir de 19.990€ et déjà équipé d’une pléiade d’options.

Pour terminer la journée, Marc Coopmans de Kia Belux nous a invité à la Brasserie du Quai à Namur pour un excellent menu 3 services qui clôt cette journée. Merci à Dominique, Marc , le garage Steveny ainsi que tous les participants pour votre contribution à cette très belle journée sous le signe du partage et de la bonne humeur.